Je composte & jardine au naturel

Les déchets fermentescibles (restes alimentaires, déchets du jardin) représentent une part non négligeable de la poubelle et des apports en déchèterie, alors qu’ils pourraient être réduits ou recyclés.

Les restes alimentaires représentent près de 50 % du contenu de la poubelle, soit plus de 120 kg par habitant par an. Ils représentent un poids important du fait de leur grande teneur en eau. Avec les déchets verts du jardin, cela représente près de 250 kg de déchets par habitant et par an.

L’entretien des jardins produit également une grande quantité de produits phytosanitaires. L’utilisation de ces produits peut avoir sur l’environnement des impacts non négligeables (pollution des eaux, production de déchets d’emballages dangereux….).

De nombreux déchets de cuisine peuvent faire du compost. Quant aux déchets du jardin, tontes, feuilles mortes, tailles de haies, leur volume peut considérablement être diminué et participer à l’embellissement de vos espaces verts, notamment par le broyage, le paillage et l’entretien naturel.

 

Quels avantages à composter et jardiner au naturel ?

Pour vous ?

  • Moins de déplacement à la déchèterie et gain de temps
  • Économie d’engrais, de terreau (le compost suffit aux besoins des plantes)
  • Économie de paillis du commerce en provenance le plus souvent de loin (fabriquer son propre paillis)
  • Moins de pollution liée aux pesticides et aux engrais : l’utilisation de paillis lutte efficacement contre les herbes indésirables (plus besoin de produits désherbants), l’utilisation du compost permet de ne pas acheter d’engrais

Pour nous ? Moins de déchets et moins de pollutions (liés à la collecte et au traitement de ces déchets)

 

Depuis 2012, le SICTOM BBI encourage et accompagne les usagers à valoriser leurs déchets organiques (déchets de cuisine et du jardin) : mise en place du compostage individuel, pratique du paillage, broyage, tonte mulching…

Engagé dans une opération de promotion du compostage et du jardinage au naturel, le SICTOM a choisi de proposer des composteurs individuels à tarifs préférentiels à ses adhérents. Les 41 communes ont donc été sensibilisées via des réunions d’informations et plus de 1000 foyers se sont déjà équipés… alors n’hésitez pas rejoignez-les !

 Compostage domestique & jardinage durable

 

Tout savoir sur le compostage et le jardinage durable

Que vous soyez en maison individuelle ou en appartement, vous pouvez composter ! Vous disposez d’un jardin, composter en bac ou en tas est possible, pour les autres, essayer le lombricompostage ou le compostage partagé (en pied d’immeuble).

Pourquoi composter? Quels déchets composter ? Comment utiliser le compost ? Comment réutiliser ses déchets du jardin, utiliser moins de désherbants…? Retrouvez les réponses à ses questions, des conseils et astuces dans les fiches ci-dessous :

Réduire l’utilisation de produits désherbants, lutter contre les ravageurs et les maladies sans produits chimiques… comment jardiner plus nature et vous passer des pesticides ?

 Retrouvez des informations utiles et pratiques sur les sites : www.jardiner-autrement.fr et www.jardineraunaturel.org

 Guide pour jardiner plus nature et Petit guide du jardinier amateur

Adopter des pratiques de jardinage durable, en complément du compostage, permet de réduire efficacement les quantités de déchets verts mais aussi de limiter l’usage de produits dangereux comme les pesticides.

 

Et le compostage en pied d’immeuble ?

Le compostage collectif ou en pied d’immeuble est une méthode efficace pour les foyers de composter leurs déchets organiques lorsqu’ils ne disposent pas de jardin ou d’espace suffisant pour composter.

En Eure-et-Loir, plusieurs opérations « pilotes » de compostage en pied d'immeuble ont été lancées au printemps 2013, comme à Nogent le Rotrou (photo ci-contre), en partenariat avec le Conseil Général d’Eure et Loir.