Déchets chimiques (Déchets Diffus Spécifiques DDS)

Les DDS, qu'est-ce-que c'est ? 

Les Déchets Diffus Spécifiques (DDS) sont des déchets chimiques principalement issus des produits d’entretien de la maison, de bricolage et de jardinage : déboucheurs, nettoyants pour four, détachants, imperméabilisants, liquide de refroidissement, filtre à huile, peintures, vernis, solvants, colles, white spirit, produits phytosanitaires (herbicides, fongicides, insecticides…), engrais, chlores pour piscines…

De par leurs caractéristiques physico-chimiques, ces déchets sont potentiellement nuisibles pour la santé et l'environnement.

La plupart des DDS sont facilement identifiables grâce aux pictogrammes de danger règlementaires présents sur les emballages, qui indiquent les dangers et risques encourus. 

Attention, les produits sans logos ne veulent pas forcément dire sans risques ! L’étiquetage s’applique à la plupart des produits chimiques, mais pas à tous. Certains produits ne sont pas considérés comme dangereux mais peuvent être nocifs s’ils sont mal utilisés.

Les emballages précisent également les précautions à prendre lors de leur utilisation, les consignes pour leur stockage, leur élimination et ce que vous devez faire en cas d’accident.

=> Testez vos connaissances sur les pictos

Où les déposer ?

Ces déchets chimiques ne vont pas à la poubelle, ni dans les canalisations. Qu’ils soient vides, souillés ou avec un reste de contenu, ils doivent être apportés en déchèterie, si possible dans leur emballage d’origine.

Ils sont collectés sur l'ensemble des déchèteries du SICTOM et doivent être remis directement à l'agent.

Les DDS des ménages sont pris en charge par un Eco DDS, un éco-organisme à but non lucratif, agréé par l'État, qui organise la collecte, le tri et la valorisation de ces déchets en France. La filière de reprise de ces déchets, basée sur le principe de la REP (responsabilité élargie des producteurs) est opérationnelle depuis 2014 sur les déchèteries du SICTOM. 

Retrouvez ci-dessous la liste des déchets chimiques pris en charge par Eco DDS :

D'autres produits sont considérés comme dangereux mais ne sont pas pris en charge par Eco DDS. Ces déchets sont collectés sur les déchèteries du SICTOM c'est le cas des radiographies, des huiles de vidange, des huiles végétales, des batteries, les lampes et néons, piles, cartouches d’encre et toners…

Que deviennent-ils ? 

Eco-DDS perçoit de la part de ses adhérents (fabriquants, distributeurs, revendeurs….) une contribution financière sur le principe du "pollueur-payeur", qui lui permet d’organiser la collecte et le traitement de ces déchets en fin de vie.

En déchèterie, les DDS font l'objet d'un premier tri par les gardiens qui les regroupent par grandes familles (aérosols, pâteux, acides...). Ce tri est indispensable pour éviter les mélanges des produits chimiques incompatibles (par exemple, il ne faut pas mélanger les acides et les bases).

Une fois collectés sur les déchèteries, ils sont recyclés, en totalité ou partiellement, dans des installations spécialisées.

=> En savoir plus sur www.mesdechetsspecifiques.com

Pour aller plus loin…

Il est possible de réduire ou d’éviter l’utilisation de certains produits chimiques. Il existe des produits moins polluants, tels que les produits éco-labellisés, d’autres 100 % naturels, mais aussi d’autres façons de faire qui utilisent peu ou pas de produits toxiques (jardinage et ménage écologique…).

=> L’entretien écologique de la maison,

=> Je composte & jardine au naturel

=> Je préfère les produits labellisés

Et quand l’usage de ces produits chimiques ne peut être évité, alors veillez à n’acheter que la quantité nécessaire, à bien les utiliser, lire la notice et éviter les surdosages, prenez le temps de les trier et de les déposer au bon endroit ! Avant de jeter, posez-vous les bonnes questions : mon déchet est-il recyclable ou dangereux ?