Piles & petites batteries

Toxiques malgré leur petite taille

Le saviez-vous ? En moyenne chaque français possède 75 piles ou petites batteries, soit 3 fois plus qu’on ne le pense (selon une étude Brain Value 2014).

Toutes les piles et petites batteries (ou accumulateurs) usagées se recyclent y compris les piles rechargeables.

Elles portent le pictogramme de la poubelle barrée comme pour les déchets électriques et électroniques (DEEE), les ampoules basse consommation, néons, led… indiquant qu’elles ne doivent pas être jetées à la poubelle.

Alors ne jetez pas vos piles avec les ordures ménagères.

Faites la chasse aux piles et petites batteries oubliées qui dorment dans le grenier, dans les vieux jouets, dans des appareils électriques… et stockez-les dans un conteneur type « Cube à Piles » disponible ici ou sur le site Corepile.

 

Ou les déposer ?

Rapportez vos piles et petites batteries usagées dans un point de collecte : déchèteries, magasins, commerces de proximité…

 Les piles et petites batteries usagées sont collectées sur l'ensemble des déchèteries du SICTOM.

La filière de reprise des piles, basée sur le principe de la REP (responsabilité élargie des producteurs) est opérationnelle depuis 2000 sur les déchèteries du SICTOM.

L’éco-organisme Corepile, agréé par l'État, assure la collecte et le traitement de ces déchets.

 De nombreux magasins spécialisés et grandes surfaces sont également dotés de points de collecte en libre accès pour les piles et petites batteries mais aussi pour les petits appareils électriques, les lampes et les cartouches d’encre. Pensez-y !

=> Connaitre les points de collecte les plus proche de chez vous sur www.jerecyclemespiles.com

Qu’est-ce que l’Eco-participation ?

Depuis novembre 2006, pour tout achat de piles, vous payez une éco-participation. Il ne s'agit pas d'une taxe mais de la contribution financière de l'acheteur pour financer l'élimination du déchet en fin de vie, sur le principe du "pollueur-payeur". Cette éco-participation est reversée à un Eco-organisme (Corepile, Screlec) qui a pour mission de prendre en charge le traitement et le recyclage des anciens appareils.

Que deviennent-elles ?

Le traitement des piles et petites batteries usagées collectées par Corepile permet de récupérer environ 5000 tonnes de métaux chaque année. Jusqu’à 80% des métaux contenus dans les piles ou batteries sont extrait et réutilisés pour la fabrication d’objet de la vie courante : gouttières en zinc, des couverts en acier inoxydable, des bornes anti-stationnement, des articles de quincaillerie, des tôles de voitures, des coques de navires, de nouvelles batteries (nickel) ou des composés pour panneaux photovoltaïques (Cadmium)…

=> En savoir plus sur le traitement et le recyclage des piles et petites batteries usagées le site internet de Corepile

Pour aller plus loin…

Pour limiter les piles, privilégier des appareils fonctionnant sans pile (brosse à dents, pèse personne mécanique, lampes à dynamo…), des appareils qui se branchent sur secteur, utiliser des piles rechargeables (réutilisables de 500 à 1000 fois plus que des piles classiques) …